L’Olympique Lyonnais participera donc aux huitièmes de finales de la Ligue des Champions pour la 9ème fois consécutive pour cette saison 2011-2012. Le club s’est ainsi qualifié sans discontinuer depuis que la formule à 2 phases de groupes a laissé place à des huitièmes de finale avec élimination directe : en 2003-2004 (victoire contre La Real Sociedad), 2004-2005 (victoire contre le Werder de Brème), 2005-2006 (victoire contre le PSV Eindhoven), 2006-2007 (défaite contre l’AS Rome), 2007-2008 (défaite contre Manchester United), 2008-2009 (défaite contre Barcelone), 2009-2010 (victoire contre le Real Madrid) et 2010-2011 (défaite contre le Real Madrid).
Cette permanence à ce niveau de cette compétition relevée est évidemment remarquable même si elle a été acquise cette saison dans des conditions quasi miraculeuses. Contrairement à ce que j’ai parfois entendu, plusieurs autres clubs européens sont dans cette situation puisque le Real Madrid, Arsenal et Chelsea sont dans le même cas.
Parmi les autres clubs habitués à occuper le devant de la scène : l’Inter en est seulement à 8 puisqu’ils avaient été éliminés en 2003-2004 (3ème de leur groupe B), Barcelone en est seulement à 8 puisqu’ils n’avaient pas été qualifiés pour la compétition en 2003-2004 (6ème de leur championnat en 2002-2003), Manchester United n’atteindra pas 6 participations consécutives puisqu’ils sont éliminés en 2011-2012 (3ème de leur Groupe C) et avaient été éliminés en 2005-2006 (4ème de leur groupe D), le Bayern en est seulement à 4 puisqu’ils n’avaient pas été qualifiés pour la compétition en 2007-2008 (4ème de leur championnat en 2006-2007) et le Milan AC en est seulement à 3 puisqu’ils n’avaient pas été qualifiés pour la compétition en 2008-2009 (5ème de leur championnat en 2007-2008).
On voit donc que ces “accidents” peuvent arriver aux meilleures équipes et que la raison la plus fréquente à une telle “éclipse de performance” réside dans une baisse de régime en championnat national entraînant une non-qualification pour la Ligue des Champions…