Un élu citoyen

Mois : avril 2012

Réunion de Condrieu : Benoît Hamon soutient nos demandes

Dans le journal le Progrès 19 avril 2012
Législatives : Hamon prêt à changer le candidat PS dans le Sud lyonnais
Deux porte-parole à un jet de pierre. Valérie Précresse d’abord, porte parole du Gouvernement et ministre du Budget à Mornant (…).
Deux heures plus tard, à Condrieu, dans la même circonscription, c’est le porte-parole du PS, Benoit Hamon, qui tenait meeting. Benoit Hamon qui, avant d’aborder le débat de la présidentielle, a souhaité s’attarder sur la situation locale remettant en cause la candidature aux législatives de France Gamerre, élue marseillaise Génération Ecologie investie en vertu d’un accord national entre le PS et e PRG : « Avec la candidate qui nous est proposée je pense qu’il est exclu que nous puissions gagner a commenté M. Hamon. Je rapporterai cette situation à François Hollande et Martine Aubry pour que nous puissions obtenir l’investiture de celui qui a obtenu le suffrage des militants, Jules Joassard », a-t-il conclu avant de dresser un large panorama des propositions de François Hollande.
 

Les suites du meeting de Condrieu dans Lyon Mag’

Legislatives – 11e circonscription : Benoit Hamon dénonce à Lyon l’accord PS-PRG
Le porte-parole du PS, en meeting à Condrieu (11e circonscription, sud lyonnais) mercredi soir, a abordé la question des législatives dans cette circonscription indécise à gauche.
La parité et l’accord passé entre le PRG et le Parti Socialiste sont de plus en plus difficiles à appliquer. Un seul candidat pour les deux partis est censé être investi par circonscription. Ainsi, selon cet accord, c’est une élue marseillaise, France Gamerre, qui devrait se présenter contre Georges Fenech, candidat UMP, et Raymond Durand, centriste et député sortant.
 
Un parachutage donc, qui ne passe pas pour le porte-parole du PS, selon Le Progrès. Pour lui, “avec la candidate qui nous est proposée, je pense qu’il est exclu que nous puissions gagner”. Benoit Hamon a déjà prévenu qu’il rapporterait cette situation à François Hollande et à Martine Aubry. Il souhaite que le socialiste Jules Joassard soit investi, “celui qui a obtenu le suffrage des militants”.
Cette intervention fait suite aux déclarations de Valérie Pécresse, deux heures avant. La porte-parole du gouvernement et ministre du Budget donnait elle aussi un meeting dans la 11e circonscription, à Mornant. Elle a exprimé son soutien au candidat UMP, Georges Fenech, avant de vanter le bilan du président sortant.

Benoît Hamon à Condrieu le 18 avril

Les Socialistes de Condrieu, de Givors-Grigny, de Mions, du Pays Mornantais et du Pays d’Ozon vous invitent:

Avec François Hollande , pour faire gagner la Gauche

Réunion Publique

Benoît HAMON- porte-parole du PS

Mercredi 18 avril à 20h à Condrieu

Salle de l’Arbuel – Place du Marché aux fruits 69420 Condrieu

Contact PS –  gagnerla11eme@gmail.com – 06.14.33.47.36

Tribune de Zakia Khorsi-Méry sur l’école

En 2010, lors de la commémoration du centenaire de l’école publique de Chaussan nous avons, à travers des témoignages, une exposition de photos, la reconstitution d’une ancienne salle de classe et la présentation de la classe mobile numérique, retracé son évolution, son adaptation dans le temps.
 
Nous avions aussi mis en évidence le souci annuel des effectifs trop justes nous faisant craindre la fermeture d’une classe.
 
Pour rappel, l’effectif normal est de 104 élèves. A la rentrée scolaire de septembre 2011 il s’élevait à 105 le jour de là rentrée. En janvier 2012 , le nombre d’élèves présents était de 107, ce chiffre aurait pu nous rassurer. Hors en février en considérant tous les paramètres scolaires, et après avoir effectué un sondage rapide auprès de nouveaux habitants repérés nous arrivons à un effectif de 94 élèves pour la prochaine rentrée scolaire, depuis nous avons enregistré 2 nouvelles inscriptions.
 
Nous venons de recevoir un courrier de l’inspection académique, nous informant de la fermeture d’une classe et le départ du dernier enseignant arrivé, pour la rentrée scolaire de septembre 2012. Au regard des chiffres cela semble logique.
 
A la rentrée scolaire , il y aura un comptage le jour de la rentrée. Nous pouvons penser que l’estimation est très approximative, car nous ne maîtrisons pas l’arrivée de nouveaux élèves ni le départ assuré pour d’autres. La réalisation du lotissement du Pré du Meunier ainsi que les différentes constructions de logements en cours devraient combler le manque d’élèves, nous l’espérons mais l’écart est important.
 
Un autre paramètre peut nous rendre optimistes, du côté de la garde des enfants sur notre commune. Des places auprès des assistantes maternelles se libèrent à la rentrée, et une nouvelle assistante maternelle s’installe sur notre commune, ce qui peut dynamiser les modes de garde bloqués aujourd’hui , peu de « turn over ».
 
L’école publique de Chaussan de taille humaine a des atouts:
· Des locaux adaptés bien entretenus, une nouvelle salle d’évolution, le restaurant scolaire qui offre en moyenne 50 repas par jour en deux services, la proximité du plateau sportif, l’utilisation de salle communale occasionnelle, une classe mobile numérique
 
· Le personnel, les enseignants, les agents communaux forment une communauté éducative sereine et dynamique.
 
· Un travail partenarial de qualité en lien avec les associations de parents d’élèves, l’association de la gestion du restaurant scolaire et de la garderie l’AGREC, et les services de la Mairie
 
· Et sans oublier les élèves qui ont l’air contents de leur école.
 
L’estimation annuelle des effectifs me semble dommageable pour l’harmonie, l’équilibre de fonctionnement de l’école. En effet, il est évident qu’il n’y a pas de réelle maîtrise des allers et venus des élèves même si on se réfère à des données sociologiques et/ou démographiques. L’ humain est mobile ce qui n’est pas un scoop.
 
Dans cette période de propositions à faire au niveau national, je propose une gestion des effectifs sur plusieurs années, trois ans par exemple pour éviter de déstabiliser les équipes, les parents , les élèves ce qui entrainerait certainement une économie au niveau de l’énergie humaine et des moyens aussi.
 
Chaussan 13 mars 2012
 
Zakia MERY
 
Adjointe aux affaires scolaires

Les couleurs socialistes peuvent-elles être confiées à une candidate de Génération Ecologie ?

Mais quelle lien y-a-t-il entre Génération Ecologie et la 11ème circonscription du Rhône ?
En 1988 déjà, cette formation politique confidentielle avait fait irruption sur notre territoire. Ainsi, après sa désignation comme candidat du PS, Gabriel Montcharmont avait été sollicité pour s’effacer au profit du Secrétaire d’Etat en charge de l’environnement, Brice Lalonde. Idée surprenante bien vite abandonnée ce qui avait permis au Maire de Condrieu d’être élu dans la majorité parlementaire qui avait permis à Michel Rocard de conduire plusieurs réformes emblématiques entre 1988 et 1993.
Clin d’oeil de la vie politique, Génération Ecologie fait aujourd’hui, à nouveau son apparition dans les cantons de Condrieu, Givors, Mornant et Saint-Symphorien-d’Ozon par l’intermédiaire de France Gamerre, une dame à l’air digne qui a failli être candidate à l’élection présidentielle en 2007 pour cette formation politique. Nous respectons évidemment cette militante et son parcours politique commencé à l’UDF au milieu des années 1970, poursuivi en tant qu’adjointe de Jean-Claude Gaudin à Marseille puis succédant à Brice Lalonde à la tête de son petit parti en 2002. Pour autant, notre engagement nous a conduits à emprunter un autre parcours politique, constamment et fidèlement socialiste et il nous apparaît hautement improbable qu’on puisse envisager de lui confier la responsabilité de porter les couleurs socialistes aux prochaines élections législatives dans la 11ème circonscription du Rhône.

En effet, avec les militants socialistes des 4 cantons de la 11ème circonscription nous avons manifesté nos doutes dès le 28 novembre sur la pertinence d’une réservation de notre territoire pour le Parti Radical de Gauche. Notre analyse a récemment été confirmée puisque le candidat pressenti a renoncé, invité par les instances de son parti à laisser place à une femme afin de respecter les obligations de parité des candidatures. Aussi étonnant que cela puisse paraître, nous avons appris que cette femme pourrait être France Gamerre en vertu d’un accord électoral passé inaperçu entre le Parti Radical de Gauche et Génération Ecologie ! Cette information a été confirmée par le journal “Le Progrès” daté du 29 mars :
Le bureau de la fédération du Rhône du PRG a entériné mardi soir un changement de candidature dans la 11 e circonscription où avait été annoncée celle de Jean-Yves Quintin. En effet, la direction du parti a récemment réalisé qu’elle avait un gros problème de parité avec ses candidats, ce qui risquait de lui coûter cher en pénalités (entre 100 000 et 200 000 euros).
Du coup, il a été demandé à chaque fédération de présenter autant d’hommes que de femmes. Dans le Rhône, où le PRG était représenté dans deux circonscriptions par deux hommes, il était impossible d’évincer Thierry Braillard. Il a donc été décidé de faire glisser M. Quintin dans la 11 e comme suppléant d’une femme, à savoir France Gamerre, ex-présidente nationale d’Europe Écologie, mouvement partenaire du PRG. Ancienne adjointe au maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, France Gamerre est totalement inconnue localement.
Cette nouvelle renforce notre conviction de voir le “Poing et la Rose” nous être très prochainement rendu… Le Bureau National du PS a été saisi et nous avons bon espoir que le vote des militants du 1er décembre dernier sera enfin respecté. Nous pourrons alors amplifier encore la dynamique en faveur de François Hollande et préparer sereinement la campagne des élections législatives afin de faire gagner la Gauche dans la 11ème circonscription.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén