Mais quelle lien y-a-t-il entre Génération Ecologie et la 11ème circonscription du Rhône ?
En 1988 déjà, cette formation politique confidentielle avait fait irruption sur notre territoire. Ainsi, après sa désignation comme candidat du PS, Gabriel Montcharmont avait été sollicité pour s’effacer au profit du Secrétaire d’Etat en charge de l’environnement, Brice Lalonde. Idée surprenante bien vite abandonnée ce qui avait permis au Maire de Condrieu d’être élu dans la majorité parlementaire qui avait permis à Michel Rocard de conduire plusieurs réformes emblématiques entre 1988 et 1993.
Clin d’oeil de la vie politique, Génération Ecologie fait aujourd’hui, à nouveau son apparition dans les cantons de Condrieu, Givors, Mornant et Saint-Symphorien-d’Ozon par l’intermédiaire de France Gamerre, une dame à l’air digne qui a failli être candidate à l’élection présidentielle en 2007 pour cette formation politique. Nous respectons évidemment cette militante et son parcours politique commencé à l’UDF au milieu des années 1970, poursuivi en tant qu’adjointe de Jean-Claude Gaudin à Marseille puis succédant à Brice Lalonde à la tête de son petit parti en 2002. Pour autant, notre engagement nous a conduits à emprunter un autre parcours politique, constamment et fidèlement socialiste et il nous apparaît hautement improbable qu’on puisse envisager de lui confier la responsabilité de porter les couleurs socialistes aux prochaines élections législatives dans la 11ème circonscription du Rhône.

En effet, avec les militants socialistes des 4 cantons de la 11ème circonscription nous avons manifesté nos doutes dès le 28 novembre sur la pertinence d’une réservation de notre territoire pour le Parti Radical de Gauche. Notre analyse a récemment été confirmée puisque le candidat pressenti a renoncé, invité par les instances de son parti à laisser place à une femme afin de respecter les obligations de parité des candidatures. Aussi étonnant que cela puisse paraître, nous avons appris que cette femme pourrait être France Gamerre en vertu d’un accord électoral passé inaperçu entre le Parti Radical de Gauche et Génération Ecologie ! Cette information a été confirmée par le journal “Le Progrès” daté du 29 mars :
Le bureau de la fédération du Rhône du PRG a entériné mardi soir un changement de candidature dans la 11 e circonscription où avait été annoncée celle de Jean-Yves Quintin. En effet, la direction du parti a récemment réalisé qu’elle avait un gros problème de parité avec ses candidats, ce qui risquait de lui coûter cher en pénalités (entre 100 000 et 200 000 euros).
Du coup, il a été demandé à chaque fédération de présenter autant d’hommes que de femmes. Dans le Rhône, où le PRG était représenté dans deux circonscriptions par deux hommes, il était impossible d’évincer Thierry Braillard. Il a donc été décidé de faire glisser M. Quintin dans la 11 e comme suppléant d’une femme, à savoir France Gamerre, ex-présidente nationale d’Europe Écologie, mouvement partenaire du PRG. Ancienne adjointe au maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, France Gamerre est totalement inconnue localement.
Cette nouvelle renforce notre conviction de voir le “Poing et la Rose” nous être très prochainement rendu… Le Bureau National du PS a été saisi et nous avons bon espoir que le vote des militants du 1er décembre dernier sera enfin respecté. Nous pourrons alors amplifier encore la dynamique en faveur de François Hollande et préparer sereinement la campagne des élections législatives afin de faire gagner la Gauche dans la 11ème circonscription.