Les travailleurs étaient nombreux mardi à Lyon pour le défilé du 1er mai. Ils ont ainsi adressé un camouflet magistral au Président sortant qui avait lancé la polémique avec son appel au “vrai” travail.

Depuis 5 ans, la politique menée par la Droite a été une politique de casse sociale, de casse de l’emploi et des services publics, au service du capital contre le travail, au service de la finance et de la spéculation contre l’économie réelle et l’industrie.

Aussi, il faut dénoncer le mépris à l’égard des syndicats et la provocation de celui qui a voulu dévoyer cette journée de revendication avec  son rassemblement sur le thème du soi-disant « vrai travail », alors qu’il n’aura été que le Président du vrai chômage, qui a augmenté de plus de 1 million au cours de son quinquennat. Il ne faut pas tomber dans le piège de la division des travailleurs qui n’a d’autre objectif que de dissimuler les graves fautes économiques et sociales commises depuis 5 ans.

Le 1er mai, les soutiens de François Hollande dans le Rhône ont manifesté dans notre département, comme partout en France, derrière les organisations syndicales, aux côtés des travailleurs, pour affirmer leur solidarité et porter le message de redressement économique et de justice sociale de François Hollande. Comme chaque année, ce défilé lyonnais visait à défendre l’emploi, les droits des travailleurs, les retraites, la justice sociale, le respect du monde du travail, de ses représentants et de la démocratie sociale.

Face au Président des fausses promesses sur l’emploi et le pouvoir d’achat, François Hollande porte des propositions concrètes et ambitieuses pour les travailleurs : une Banque Publique d’Investissement, le soutien aux PME, à l’emploi, l’égalité salariale entre hommes et femmes, le contrat de générations, les emplois d’avenir, la réorientation des politiques européennes en faveur de la croissance et de l’emploi…

Pour l’emploi, le pouvoir d’achat, la croissance et la justice sociale, le changement, c’est avec François Hollande !