Législatives 2012Le Progrès du 24 mai 2012

Sud lyonnais : “un grand débat” chaud bouillant entre 6 candidats

Le Progrès organise un grand débat public dans chaque circonscription avant le premier tour des élections législatives le 10 juin. Si chaque candidat sera présenté dans les colonnes du journal, il n’est pas possible de les inviter tous au débat, vu le nombre élevé des postulants (12 dans la 11ème circonscription). C’est pourquoi le Progrès a choisi de convier les candidats investis par un parti déjà représenté au Parlement ou dont le candidat à la présidentielle a dépassé les 5%. Pour favoriser le débat démocratique, le journal Le Progrès s’est réservé également la possibilité d’inviter un maximum de 2 candidats supplémentaires par circonscription. Mercredi soir, 23 mai, à Mornant, l’ambiance a été électrique. Sans surprise, le duel des ex-meilleurs amis a eu lieu. Georges Fenech a attaqué d’entrée Raymond Durand, faisant dire plus tard à René Balme “qu’on avait assité à un lavage de linge sale, mais qu’on fer[ait] peut-être encore une machine un autre jour”. Les deux candidats de Droite (UMP et Nouveau Centre) se sont invectivés avec virulence, se demandant mutuellement des comptes.